dimanche 24 avril 2016

Transition Labs : l'art de se réinventer sur nos territoires !


Depuis maintenant 2 ans, nous expérimentons la Transition sur notre territoire avec toute une équipe d'agents de transition, réunis autour d'Isabelle Normandcréatrice de possibles, révélatrice de talents et fondatrice de l'agence Deepi, accélérateur de transition culturelle ! 

"L'art de se réinventer ? Un sujet majeur pour l'individu, l'entreprise, le territoire ; se préparer à d'autres manières d'acheter, de vivre, de consommer, de se déplacer...Accepter l'impermanence et apprendre à désapprendre et à lâcher prise de ce que l'on croyait vrai pour enfin voir les solutions qui s'offrent à nous. Cela prend du temps il faut y aller step by step avec ceux qui sont prêts à se transformer. Ne pas attendre car la transformation prend du temps et n'est pas un processus linéaire, il demande de la profondeur."

Pour accompagner cette transition de modèle et transformation des organisations, nous avons inventé le dispositif des "Labs Innov'Acteurs" ou "Transition Labs" dont l'enjeu est de répondre aux besoins de transformation des écoles, des entreprises et des territoires. Il constitue un plug & Play,  le trait d’union, le point de connexion central, la zone d’interface et d’interconnexion entre les différents acteurs du territoire ; un "middleground" qui assume une fonction d’intégration des connaissances et de transfert ; une "cours de récréaCtion".

"Le TRANSITION LAB est un donc espace imaginé pour former des leaders de transition qui aideront les entreprises, les écoles et le territoire à travailler leurs transitions. Ce sont des équipes pluri-acteurs et pluridisciplinaires composées d'étudiants, de managers qui vivent ensemble l'aventure de la transition pendant 9 mois. "
Planche d'Etienne Appert © - Transition Lab
Ces Labs Innov’Acteurs restent une expérimentation pionnière en région Hauts-de-France sur les écosystèmes apprenants. Ils expérimentent le management de projet complexe en écosystème d’acteurs. Ils offrent à des écoles, des entreprises et des institutions un espace d'apprenance pour travailler leurs transitions & transformations afin de créer de nouveaux modèles de croissance durables et participer au rayonnement du territoire.

Les acteurs participant à ces labs se reconnaissent dans le Manifeste "YES & ACT" qui rassemble l'intention et les valeurs des acteurs du changement :
Voici la plaquette de présentation des Transition Labs en téléchargement sur Slideshare :


Ces Transition Labs se rapprochent et s'inspirent d'autres initiatives comme les TICA (Territoire Intelligent de Communautés Apprenantes) tels que le projet MOVILAB d'Angenius, Les écosystèmes innovants de l'Université Catholique de Lille avec le projet Adicode (Ateliers de l’innovation et du co-design) et le living lab Les Ateliers Humanicité, les PTCE (Pôles Territoriaux de Coopération Economique) ou les Hubs Créatifs de Wallonie : Creative Wallonia

Ce sont des émergences d'une nouvelle économie collaborative et créative ! 


Depuis septembre 2014, nous avons expérimenté ces labs avec une vingtaine d'organisations régionales et des équipes d'étudiants de 3ème année de l'Iteem, département de Centrale de Lille et co-dirigé par Skema Business School

Chaque projet travaillé a la particularité d'être stratégique pour l'organisation et complexe, c'est-à-dire qu'il doit concilier plusieurs dimensions : économique, sociale, sociétale, écologique… et donc intégrer un maximum de contraintes. Le problème est identifié mais la solution demande à explorer de nouvelles manières de concevoir et de dépasser certaines limites pour "faire autrement". Il nécessite donc de savoir travailler en collaboration pour le réussir et de tester de nouvelles approches émergentes (design thinking, management agile, nouveaux Business Models, intelligence collective).


Cette année 2015-2016, nous avons suivi 9 Labs autour de sujets aussi divers qu'inspirants - au programme :
  • La gamification pour faciliter la transition d’une région avec le Lab Rev3 Game
  • Vers une nouvelle éducation créative et numérique avec le Lab Trézorium
  • La mobilité revisitée avec le Lab Ecota.co 
  • Le mobilier ThinkWall au service de la créativité des projets avec le Lab Crouzet 
  • L'habitat Do It Yourself avec le Lab Tiny House
  • La scénarisation pour inventer le crédit de demain avec les clients avec le Lab Cofidis 
  • Les ingrédients de la collaboration avec le Lab Bar à collaborer de 3ème Monde
  • Pour une relation Win-Win entreprises / étudiants avec le Lab'It'<3
  • La richesse de l'histoire d'une école avec le Lab Inspiri
  • Le Projet devient un espace de réinvention avec le Lab Deepi
Planche d'Etienne Appert © - Programme L'art de se réinventer
Quelques photos souvenirs :

Etes-vous prêt à explorer de nouvelles voies pour vous réinventer ? 

Venez expérimenter avec nous la transition au service d'une économie créative et durable ! 

« L’utopie apparaît comme le levain qui doit faire lever la pâte, lourde et souvent corroyée, des sociétés enclines à la stagnation, à l’acceptation des erreurs et des injustices. Sans doute, il est quantité d’utopies qui relèvent de la littérature, de la fantaisie et du rêve. L’utopie de nos jours devient scientifique. […] Les grands utopistes sont des grands inventeurs ou tout au moins appartiennent à leur lignée. Quand nous aurons des laboratoires consacrés à l’invention sociale, comme nous en avons pour l’invention technique, nous progresserons à pas de géants. » Paul Otlet, Monde, 202.

vendredi 8 avril 2016

Conférence "Entreprendre Autrement" - Sens, Coopération et Territoire


Cette conférence était organisée le 7 avril 2016 à l'Université Catholique de Lille par le club E6 sur le thème : « Entreprendre autrement pour redonner du sens à nos actions et créer de la valeur sur notre territoire ».

En présence de :
- Sophie KELLER, Odyssem - économiste, auteur de L’économie qu’on aime !
- Christophe CHEVALIER, groupe Archer - prix de l’entrepreneur social 2012
- Hervé KNECHT, AlterEos - Prix de l'engagement sociétal 2012
et Karine CHARBONNIER, Beck Industries ; vice-présidente du conseil régional, chargée de la formation et des relations avec les entreprises 

Vous pouvez consulter mes notes de cette conférence en téléchargement ici ou sur : http://slideshare.net/Crickbouf/conference-entreprendre-autrement



Il y a notamment était question de relocalisation et de création d'emplois grâce à la conviction d'entrepreneurs du changement coopérant en écosystèmes locaux et à la redécouverte des richesses de nos territoires avec les exemples du groupe Archer et du groupe AlterEos !

"L'innovation sociale, c'est faire ensemble ce que personne ne pourrait faire seul"


Il nous faut plus que jamais conduire le deuil des anciens modèles dans l'espérance et en gardant "ce rêve de pouvoir changer le monde là où nous sommes !"


samedi 2 janvier 2016

Belle et Audacieuse année 2016 !!!


L'année qui commence promet d'être plus entreprenante que jamais !

Au programme : développement de tri-D, du projet Toucher pour Voir et de Trezorium, suivi des labs Innov'Acteurs avec l'Iteem, témoignage sur l'entrepreneuriat autrement pour le MEDEFl'APM et lors des assises nationales des EDC, service au Comptoir de Cana, administration de RCF Nord de France, responsabilités au sein du MCC, lancement du synode LAC à l'échelle locale, JMJ de Cracovie, week-ends Ticket for Change, expositions de Pattou et pleins d'autres choses encore !
A très bientôt & Que la force de l'audace soit avec vous ! :-D

jeudi 3 décembre 2015

Article pour InFlux Le Mag' : Entreprendre Autrement

J'ai eu la chance de co-écrire un article pour InFlux Le Mag' du Medef Grand Lille n°26 "Les jeunes prennent la relève" Automne/Hiver 2015, avec Fouad Talbi et sous la plume de Mehdi Ikaddaren !

Le Magazine Influx, édité semestriellement, est tiré à 15 000 exemplaires et destiné au monde économique ainsi qu’aux décideurs des 4 territoires (Armentières, Douai, Lille Métropole et Saint Omer).

Couverture by SKWAK
Dans cet article, nous exprimons notre "Point de vue" sur le thème "Entreprendre Autrement" en témoignant de la transition que nous vivons actuellement vers une nouvelle économie :

Entreprendre autrement, c’est emprunter des voies nouvelles, se mettre dans une posture de renaissance. C’est également entreprendre le changement au sein même des organisations existantes par l’intrapreneuriat. La mise en réseau du monde a développé un nouveau paradigme : la coopération ; s’exprimant par des démarches collaboratives, de management porteur de sens, libéré par la confiance et allant vers plus d’intelligence collective.


Nous y développons 3 axes d'analyse :
- Une révolution culturelle en marche
- L’entreprise réinventée, libérée : une nouvelle approche managériale
- L’entreprise porteuse de sens 

Retrouvez l'article complet en téléchargement PDF et sur Slideshare :


En complément de l'article, retrouvez une mindmap de synthèse sur ces nouvelles formes d'entreprendre le changement :


Retrouvez cette carte en téléchargement PDF et sur Slideshare.

En conclusion, nous précisons que "la 3ème Révolution Industrielle ne sonnera pas la mort des modèles économiques traditionnels : les deux systèmes cohabiteront encore un certain temps pendant cette « transition de phase » ... Mais combien de temps ? Les nouvelles générations, aspirant au changement, poussent à la transformation !


dimanche 1 novembre 2015

"La croissance se réinvente ici, en Nord-Pas de Calais" - Retours sur le World Forum Lille 2015


La 9ème édition du World forum for a Responsible Economy s'est tenue à Lille du 20 au 22 octobre dernier avec pour challenge de réinventer la croissance. Une nouvelle occasion de débattre avec des entrepreneurs et experts venus du monde entier en s'interrogeant sur les grands défis de demain avec "ceux qui la font" : "Économie de fonctionnalité, économie collaborative et de partage : tendances de fond ou épiphénomènes ?", "Nouvelles technologies, nouvelle croissance : quels impacts économiques et sociaux ?", ou encore "Repenser la performance : comment transformer l'entreprise par la RSE ?". Retrouvez la note de cadrage de l'édition ici. 


Alors que le monde change très vite, avec l’accélération des progrès et de la technologie (robotisation, big data, ...),  Michel Landel, directeur général du groupe Sodexo, a indiqué lors de la plénière d'ouverture son souhait que ces progrès renforcent la qualité de vie. 


Pour Stéphane Richard, PDG d'Orange, le numérique est la clef de ces challenges.


J'ai notamment assisté à une conférence et un atelier sur l'open innovation, animés par Stephan Eloïse Gras, consultante en innovation numérique et en stratégies d’innovation.

L’open innovation c’est l’idée que l’innovation n’est plus le seul fait d’un individu ou d’un petit groupe mais des foules (communautés, réseaux, tiers-lieux,...) et des méthodes spécifiques.

Des notions telles que l’entrepreunariat et l'intrapreneuriat social, la transformation globale des organisations, le Do It Yourself, les open labs et les low-techs ont été évoquées. Une révolution des makers et du Do It With Others est déjà en marche, notamment aux Etats-Unis. 

La notion d'innovation évolue : de la traditionnelle R&D à l'innopassion portée par des personnes qui se revendiquent comme des makers, des créateurs, des « faiseurs ». Selon eux, chacun est créateur au sens où nous sommes animés par des passions qui nous poussent à agir et repoussent les limites de notre créativité. Chacun peut adopter ce nouvel état d'esprit car chacun possède son expertise propre. Dans son livre Zero to Maker, David Lang explique comment nous pouvons apprendre (juste assez) pour faire (à peu près) n'importe quoi : "Learn (just enough) to Make (just about) Anything" et devenir "entrepreneur par accident". 

Nous passons de "l'égo-système à l'éco-système" : des personnes s'engagent volontairement autour de valeurs de partage afin de reconstituer un Bien Commun et forment des communautés qui génèrent beaucoup de valeurs à moindre coût.  La mise à disposition de nombreux brevets et logiciels en « open source » redéfinit la notion de propriété intellectuelle qui sera à l'avenir beaucoup plus protéiforme. 

Dans ces nouveaux makerspaces ou tiers-lieux de fabrication, véritable espace de créativité, de réinvention et d'intelligence collective, des entrepreneurs donnent à la population les outils de la Révolution Industrielle et vont changer le monde. 

A ce titre, l'exemple du Techshop aux USA est significative avec un impact de plus 12 milliards de dollars de valeur et de 2000 emplois créés grâce aux "entrepreneurs makers" qui ont débuté leurs idées dans ces nouveaux espaces de fabrication. 


En interne des organisations, on pourrait donner les conseils suivants pour développer une culture plus ouverte : “laisser aux collaborateurs l’opportunité de travailler en mode garage”, mettre les salariés au contact d’un service réellement rendu, co-construire des solutions avec les acteurs en transdisciplinarité, avoir un lieu inspirant tel que “la machine à café”, privilégier la transformation intérieure des individus, ...

J'ai également eu la chance de rencontrer Sénamé Koffi Agbodjinou, fondateur de « Weolab », un tiers-lieu de fabrication au Togo en 2012. « C'est un lieu ouvert dans un quartier à Lomé où tout le monde peut venir utiliser la technologie mise en place et développer leur propre type de projet ». L'imprimante 3D, créée à partir du recyclage des objets électroniques et appelé W.Afate illustre bien ce laboratoire du partage. Sénamé est un représentant emblématique du mouvement naissant des makers en Afrique qui promeut la démocratie technologique qui est un immense enjeu pour l'Afrique. 

Lors de la conférence "Ecosystème Social Business" avec le CSI (Philippines) SoBizHub", j'ai eu l'honneur de témoigner aux côté d'entrepreneurs sociaux du Nord-Pas de Calais : Vianney Poissonier, créateur de La Bouquinerie du Sart, Gérard Bellet, fondateur de Jean Bouteille et Shanon Khadka, entepreneur social philippin et à l'initiative du Center for Social Innovation, l’incubateur de Gawad Kalinga. La session était animé par Nicolas Cordier, membre du Comité de Pilotage du SoBizHub et Carolina Herrera du forum Convergences.


Aussi, avec tri-D, nous avons tenu un stand impression 3D en collaboration avec Dagoma afin de projeter les participants dans la fabrication de demain !

Une soirée spéciale jeunes s'est également tenue rassemblant plus de 1000 jeunes qui ont découverts des projets internationaux menés par leurs pairs dans le cadre du concours "No limits for a Young World" !


"Si l’on peut arriver sceptique, on en ressort totalement convaincu. Une nouvelle vision du monde est née. On nous répète souvent que chacun a son rôle à jouer dans le monde de demain, mais grâce au World Forum, on en prend véritablement conscience."

"Ne surestimez pas ce que vous faites en 1 an, ne sous-estimez pas ce que vous ferez en 10 ans."

En citant Bill Gates, Philippe Vasseur nous donne rendez-vous le 10 octobre 2016 pour la 10ème édition du forum pour faire le point sur 10 années d’existence du World Forum de Lille. A noter que la prochaine édition se déroulera par un tour de France !  


Pour revivre le World Forum Lille 2015 : 

vendredi 9 octobre 2015

Les jeunes aventuriers témoignent lors de la convention 2015 des clubs APM à Lille !


La convention des clubs APM s'est tenue les 1 et 2 octobre dernier à Lille qui a rassemblé plus de 3500 chefs d'entreprise : j'avais l'honneur d'y être invité en tant qu'expert ! =)


Le thème développé était celui de l'Aventure : L’aventure, ce n’est pas un club en chaise longue, ni un discours d’acteurs », entame Thierry Watelet, maître de cérémonie durant la plénière d'ouverture. « C’est un monde de renaissance, un monde en marche. Elle se joue du temps et du lieu, et a lieu quand vous le décidez. » 

"L'histoire se lit, l'aventure se vit !"


Les jeunes aventuriers étaient conviés pour témoigner et notamment les jeunes entrepreneurs !

J'ai donc eu la chance d'intervenir lors de 2 "Kfaits découvertes" sur la thématique des Jeunes et des nouvelles formes d'entrepreneuriat : "Pour un jeune, aujourd'hui, qu'est-­ce qu'entreprendre ?"

Pouvoir latéral, ingéniosité collective, fonctionnement en mode agile, co­création, crowdfunding, ancrage local, acteurs de la 3ème révolution industrielle​... Sept ​jeunes qui changent le monde et dessinent l'économie de demain échangeront avec vous. Entrepreneurs ou intrapreneurs, porteurs de projets ou encore étudiants, ils sont les témoins d'une génération en quête de sens qui expérimentent de nouveaux modèles économiques et de nouveaux styles de management.

 

Durant ces Kfaits découvertes, 7 jeunes entrepreneurs ont pu témoigner et échanger avec 7 chefs d'entreprises : un grand merci à eux pour leur présence et leur dynamisme !

Avec : 
Vous pouvez retrouver et télécharger ma présentation sur Slideshare ;

Je me suis notamment inspiré du préambule du livret du Congrès du Futur par Mathieu Baudin, directeur de l'Institut des Futurs Souhaitables et intitulé "Demain est déjà là". 


La radio UCLille de l'Université Catholique de Lille a tenu une web-radio pendant la convention. Vous pouvez retrouvez tous les podcasts ainsi que mon interview sur : http://radiouclille.univ-catholille.fr/broadcast/1067-en-direct-de-la-convention-apm-05

Article sur le site de la convention : https://convention-apm.com/blog/27/en-direct-de-la-convention-apm-5

 

Surprise lors de cette convention, un fablab éphémère a été mis en place par l'équipe de SC21 et du ZBis pour évoquer la révolution des makers !


Rendez-vous à Bordeaux pour la Convention des clubs APM 2017 !

vendredi 11 septembre 2015

Invitation à l'exposition "Pattou, 40 ans de dessins d'humeur"


J'ai le plaisir de vous inviter à l'exposition "Pattou, 40 ans de dessins d'humeur" que j'ai l'honneur d'organiser avec l'association Art, Axe et Cible


Le vernissage aura lieu le vendredi 25 septembre à partir de 19h aux Ateliers Bouchez, 9 rue Hovelacque à Lille en présence de l'artiste Jean Pattou.

Vous le connaissez sûrement pour sa fresque monumentale du métro Lille Europe mais connaissez-vous ses dessins d’humeur ?

Depuis 40 ans, l'artiste peintre architecte lillois Jean Pattou porte un regard amusé, souvent critique, sur son métier d’architecte-urbaniste, l’actualité, la politique, la vi(ll)e qui nous entoure.

La rétrospective exceptionnelle « Pattou, 40 ans de dessins d’humeur », qui s’inscrit dans la dynamique de Lille Renaissance, présente au public, pour la toute première fois, une sélection de nombreux dessins et aquarelles choisis pour leur délicieuse ironie, dont l'extrême modernité nous fait comprendre que "Jean n'a Pattou dit" !

Merci de confirmer votre présence au vernissage en allant sur : http://art-axe-et-cible.com/vernissage/

L'exposition est en accès libre du 26 septembre au 11 octobre 2015, les samedis de 15h à 19h et les dimanches de 11h à 18h.

Au plaisir de vous retrouver à l'occasion de cette exposition ! :-D

Dossier de présentation de l'exposition :